Questions? Appelez-nous 03.324.38.88
Ambrava  
Distributeur Samsung reconnuFiable et pertinentRévolutionnaireInnovativeFlexible

Humidité dans l’habitation

Une ventilation ou aération suffisante est nécessaire pour un environnement de vie sain. Les êtres humains consomment de l’oxygène et rejettent du dioxyde de carbone et de la vapeur d’eau. Un apport suffisant d’oxygène est important pour la santé des êtres humains et des animaux de compagnie et une bonne ventilation évite l’accumulation de particules nocives dans l’habitation. Il est au moins aussi important d’éviter les problèmes d’humidité.

L’humidité dans une habitation a différentes causes :

Humidité de construction
En premier lieu, « l’humidité de construction » (présente dans les matériaux de construction suite au stockage, à la préparation ou à la pluie lors de la phase de gros œuvre) présente après la construction de votre nouvelle habitation ou après des travaux de rénovation doit avoir le temps de sécher en chauffant et en ventilant correctement dans la première période qui suit la mise en service de l’habitation.

Infiltration de pluie ou humidité ascensionnelle
Un gros œuvre correct avec les pare-vapeur nécessaires correctement mis en œuvre doit protéger votre habitation contre les infiltrations de pluie ou l’humidité ascensionnelle.

Condensation
Une humidité de l’air trop élevée dans des locaux insuffisamment chauffés, isolés et/ou ventilés peut entraîner la formation de condensation.

Production d’humidité
Les habitants d’une maison et leurs activités, comme cuisiner, se laver et prendre un bain, produisent de 10 à 20 litres par jour !

Le défi consiste donc à garder l’humidité qui vient de l’extérieur en dehors de votre maison et de faire sortir l’humidité qui se développe à l’intérieur en aérant comme il se doit. En règle générale, on considère que le taux d’hygrométrie de l’air idéal se situe entre 40 et 60 %. Les systèmes de ventilation modernes avec récupération de chaleur, associés ou non à une pompe à chaleur pour réchauffer l’air, se chargent de maintenir ce taux d’hygrométrie à un niveau constant.